Les RDVs conseil ICC

Vous gérez une association, entreprise ou êtes indépendant dans le secteur culturel et créatif et vous souhaitez développer votre activité, la consolider ? Vous en êtes au stade de l’idée ? Il existe tout un réseau de professionnels prêt à vous accompagner gratuitement dans votre projet.

Nous sommes là pour…

…vous conseiller et vous guider vers les réseaux et dispositifs adaptés à votre projet et ainsi lui donner 30 % de chances de plus de se pérenniser.
Prenez rendez-vous par téléphone ou email :
Marie-Lucile Grillot : 03 73 13 10 21 – ml.grillot@la-coursive.fr

Accompagner des projets bénéfiques au territoire et à ses habitants

Au-delà des rendez-vous conseils, nous accompagnons sur du plus long terme des projets territoriaux à dimension sociale, environnementale et culturelle nécessitant des fonds de confiance auprès de nos partenaires. Ci-dessous, deux projets pour lesquels nous avons aidé ou aidons les personnes à leurs initiatives, la ressourcerie art culture événement "Encore !" et l'association Aime-Raude.
Une ressourcerie artistique et culturelle en BFC

Une ressourcerie Art, Culture et Événement est en projet depuis plusieurs mois en Bourgogne Franche-Comté : Encore !

 

En 2020, lors d’une rencontre des membres du pôle d’entreprises culturelles et créatives de La Coursive au cours de laquelle intervenait Claire Chaduc d’Alterculture, est évoquée la création d’un collectif ouvert rassemblant un panel diversifié de structures régionales œuvrant à la transition écologique du secteur culturel : Nous sommes ressources.

Parmi les sujets de discussion, la question de la réutilisation des décors et matériels utilisés dans le cadre de projets artistiques est évoquée. Le constat est fait que de nombreux matériaux (costumes, décors…) sont souvent utilisés pour une ou plusieurs représentations et stockées ou jetés, sans être réutilisés.

En septembre 2021, Guy Tellez croise la route du collectif et fait part de sa volonté de créer… une ressourcerie culturelle et artistique. Cela serait l’occasion de réutiliser différents matériaux déposés par des structures culturelles qui n’en auraient plus l’utilité, de les revaloriser et de leur donner une seconde vie.

Le projet se développe en partenariat avec la Coursive, qui apporte un accompagnement à la structuration du projet et permet le portage salarial de Guy Tellez. Au printemps 2022, Alterculture rejoint le projet et assiste Guy Tellez dans l’étude de gisement… et l’animation de temps de rencontre autour du projet.

Mi-février 2023, la communication autour du projet est initiée et la journée de lancement du diagnostic a lieu peu de temps après. Ce travail se poursuit jusqu’à fin 2023 avec l'organisation de deux rencontres régionales du réemploi culturel à Dijon et Besançon en octobre et novembre. Les résultats de l’étude ont été dévoilées en février 2024 lors d'une journée régionale du réemploi culturel qui a rassemblée 60 personnes.

L’ouverture de la ressourcerie artistique et culturelle devrait intervenir en 2025.

Pour en savoir plus : 

Guy Tellez, porteur du projet Encore ! : guy.tellez@encore-bfc.fr / 06 22 41 26 63

Claire Chaduc pour Alterculture : claire@alterculture.fr / 06 51 05 57 94 

Bénédicte Pierret, directrice de La Coursive : benedicte.pierret@la-coursive.fr / 03 73 13 10 21

Sur les réseaux sociaux : LinkedIn

L'association Aime-Raude au service des jeunes

Pendant le confinement, face aux difficultés et à la grande précarité due à la crise sanitaire, l’association Aime-Raude voit le jour aux Grésilles, quartier prioritaire de la ville de Dijon. Impulsée par un collectif d’habitants, cette association a suscité un grand élan de solidarité. Elle a d’abord organisé ses actions en faveur des plus démunis en proposant maraudes, accueil et orientation des personnes sans domicile fixe. Rapidement identifiée et sollicitée, La Coursive décide de répondre à cet élan solidaire en mettant à disposition ses espaces comme lieu de stockage et de distribution.

Dès lors, l’association Aime-Raude propose un accompagnement des familles en grandes difficultés vers les dispositifs d’aides existants. Trois ans après, elle se structure et oriente son action en faveur des jeunes de 15 à 25 ans via des aides à la recherche d’emplois, des dispositifs d’insertion type aide au permis, à la recherche de stage ou de missions de service civique, ainsi qu'en développant un volet animation et vigilance sur le décrochage scolaire.

Pendant environ deux ans, La Coursive a accompagné l’association via le portage salarial du poste de directeur (durant 12 mois), ainsi qu’une mise à disposition d’espaces de travail au sein de son lieu. Cette période a permis à Aime-Raude de consolider ses ressources financières ainsi que deux emplois salariés et de trouver un local dans le quartier pour accueillir ses bénéficiaires.

Forte de nombreux partenariats avec des acteurs tels que l’Acodège, la mission locale, Grand Dijon Habitat et ID’EES Interim pour pérenniser la création d’offre de services sur le quartier, Aime-Raude essaime sur le territoire en s’installant deux jours par semaine à la Maison Phare dans le QPV de La Fontaine d’Ouche. Un seul mot d’ordre pour son directeur, aider les publics dits “invisibles” ou “empêchés”, qui ne connaissent pas forcément les dispositifs d’aides ou qui ne leur font pas confiance, à être autonomes dans leurs démarches.

Vous pouvez les joindre via leurs réseaux sociaux :

logo snapchat  aime_raude

 

logo instagram  aimeraude_21

 

Téléphone : 06 21 69 50 45 ou mail ficontact@aime-raude.com

Des ateliers et formations pour développer ses compétences

Les rdvs Paroles d’experts

Ces matinées animées par des professionnels sont destinées à sensibiliser et informer sur la création et la gestion d’entreprise et de projet : financement, statut, stratégie commerciale, communication… De quoi être bien outillé pour entreprendre dans les meilleures conditions possibles !
Les ateliers Paroles d’experts sont gratuits et organisés par le Pôle d’économie solidaire 21, la CAE Bourgogne et la BGE Côte-d’Or en collaboration avec La Coursive, rendez-vous les mardis à 9h.

Inscriptions ICI

Les Cafés Coursive

Ce sont des temps privilégiés de partage de bonnes pratiques dans le secteur culturel et créatif. Débats ou rencontres, ils se basent sur l’intervention d’un partenaire expert sur le sujet, appuyée par le retour d’expérience d’un professionnel.
Rendez-vous les jeudis à 9h30 pour échanger et enrichir votre réseau !
Accès gratuit sur adhésion annuelle à l’association (5 € pour individuel / 20 € pour une structure).
Adhérer en ligne

La formation-action

Conçus en général sur des temps courts (1/2 journée à 3 journées), nos ateliers et formations permettent d’acquérir les connaissances entrepreneuriales essentielles à travers des mises en application concrètes. Ils concernent autant les 4 piliers de l’entrepreneuriat (gestion, marketing/com’, RH et développement) que des thématiques spécifiques au secteur culturel et créatif. Nous sommes aussi à votre écoute pour construire des formations sur-mesure, contactez-nous !

Tarifs et devis sur demande auprès de Marie-Lucile Grillot : ml.grillot@la-coursive.fr

Ressources

Ressources
18/06/24
Passeurs d'images 2025

Le Ministère de la culture (DRAC Bourgogne-Franche-Comté) vous informe de l’ouverture de l’appel à projets Passeurs d’images 2025. Il s’agit d’un dispositif national d’éducation à l’image hors temps scolaire, à destination des jeunes, de 12 à 25 ans, ayant des difficultés d’accès aux œuvres et aux pratiques cinématographiques.

Afin de réduire la fracture culturelle et dans une démarche d’éducation culturelle et populaire, il allie deux actions complémentaires : le voir et le faire, la diffusion et la pratique.

Vous trouverez toutes les informations ICI. Les candidatures sont à déposer le 9 novembre 2024 dernier délai sur le portail Démarches simplifiées. La coordination Passeurs d’images Bourgogne-Franche-Comté doit obligatoirement être contactée en amont du dépôt du dossier, afin d’accompagner au mieux l’élaboration du projet et la constitution du dossier : Fédération régionale des MJC (FRMJC), Floriane Davin, Tél 03.80.45.02.86 ou 07.49.97.32.05, fdavin@frmjc.org

Si besoin, voici quelques aides en ligne :

3/06/2024
Cartographie des formations culture en BFC

L'Emfor publie une cartographie dynamique des formations menant potentiellement aux métiers du spectacle vivant, du cinéma et de l'audiovisuel en Bourgogne-Franche-Comté, grâce aux travaux du COREPS BFC. Elle recense les formations initiales, en apprentissage, collectives financées par les fonds publics pour les personnes en recherche d'emploi et celles hors financements publics, par des organismes de formation.

Retrouvez la liste des formations sur le site de l'Emphor.

3/06/2024
AIDE A L'EMPLOI ASSOCIATIF - RÉGION BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE

En 2024, un nouveau programme d’aide à l’emploi associatif est proposé par la Région Bourgogne-Franche-Comté. Il se déploie en 3 volets :

1- Un appui à la création et la pérennisation d’emplois dans le monde associatif pour un montant de 7 000 € par poste

Pour un emploi créé en CDI ou en CDD de 18 mois minimum.

2- Un appui sur la création d’emplois structurants dans les associations pour un montant de 

22 000€ par poste à temps plein (12 000 € la première année et 10 000 € la deuxième année).

Pour une création nette d’emploi en CDI. Les postes devront avoir une dimension structurante, pour l’association concernée ou pour le territoire dans lequel elle déploie son activité.

3– Pour les bénéficiaires d’une aide à l’emploi selon l’un des volets précédents, une aide sur les acquisitions de matériel.

Pour du matériel informatique, matériel téléphonique, du mobilier de bureau ou d’équipement de visioconférence pour un montant allant de 500€ à 2 500 € par poste.

La période d’éligibilité des dépenses débute un mois avant et se termine 12 mois après la date d’embauche.

Toutes les informations sur le site de la Région

14/05/2024
Lancement de l'édition 2024 des Prix de l'ESS

Le concours national des Prix de l’Economie Sociale et Solidaire a pour objectif de faire découvrir, mettre en valeur et valoriser les activités d’entreprises ou d’organisations de l’Economie Sociale et Solidaire qui répondent aux besoins et enjeux quotidiens de notre société sur les territoires.

Les lauréats s’appuient par la suite sur cette légitimité pour favoriser leur développement : nouer des contacts avec des structures d’accompagnement afin de consolider leur développement, et de nouer d’éventuels partenariats avec la puissance publique.

Coopératives, mutuelles, fondations, associations et sociétés commerciales de l’ESS peuvent candidater aux Prix de l’ESS 2024. En effet, le concours est réservé aux structures de l’ESS reconnues dans la LOI n° 2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l’Economie Sociale et Solidaire. Ces organisations doivent justifier de deux années d’expérience et avoir leur siège social en France métropolitaine et territoires ultramarins français.

Les candidatures sont ouvertes entre le mardi 14 mai et le lundi 24 juin 2024 23h59, GMT Paris. Une seconde phase de candidatures, pour les structures présélectionnées par les CRESS, aura lieu du 24 juin au 5 juillet.

Pour candidater : https://www.mois-ess.org/candidater-aux-prix-de-l-ess-2024

 

09/04/2024
"L’Accélérateur" de projets de La Sacem - appel à candidature

L'accélérateur de projet de La Sacem est lancé depuis mars 2024.

Quelques conditions pour candidater, le porteur de projet devra :

  • Être créateur ou créatrice membre de la Sacem. Dans le cas d’un projet porté par un collectif d’artistes ou par une structure, le sociétaire doit y avoir une place prépondérante.
  • Être membre de la Sacem depuis au moins trois ans, avoir un catalogue d’au moins dix œuvres et avoir perçu au moins 2000 € de droits d’auteur sur l’une des trois dernières années précédant la demande.
  • Ne pas bénéficier, au moment de la demande, d’un parcours d’accompagnement / d’insertion professionnelle.
  • Une seule demande par an est possible.

Toutes les conditions sont disponibles ci-dessous :

https://aide-aux-projets.sacem.fr/laccelerateur-de-projets

29/03/24
Soutien à l'édition indépendante + bourse aux auteurs

Soutient à l'édition

La Région Bourgogne-Franche-Comté, consciente des enjeux et défis que rencontrent les acteurs de l’économie du livre (en particulier les éditeurs indépendants) et soucieuse d’encourager dans la région un réseau de libraires et d’éditeurs de qualité souhaite accompagner ces acteurs culturels dans leur différents projet de développement.
Elle met ainsi en place des aides à l’économie du livre dont une aide en faveur de l’édition indépendante. Cette aide a pour but de contribuer au maintien, au dynamisme et au développement d’une activité éditoriale indépendante, d’encourager la diversité éditoriale en région et de favoriser la publication d’ouvrages de qualité ayant un intérêt pour la région.

Date(s) limite(s) de dépôt :

  • au 15 avril pour qu’ils puissent être étudiés et présentés au 2e comité de lecture de l’année (juin ou début juillet) ;
  • au 30 juin pour qu’ils puissent être étudiés et présentés au 3e comité de lecture de l’année (septembre).

Toutes les infos ici : https://www.bourgognefranchecomte.fr/node/474

Bourse

La région Bourgogne-Franche-Comté, consciente des enjeux relatifs à la création littéraire et soucieuse d’encourager les auteurs, met en place une aide en faveur de ces derniers, sous forme de bourse de création et de bourse de résidence, dans le but d’encourager l’écriture, la créativité et la diversité littéraires et de faciliter la présence d’auteurs sur l’ensemble du territoire régional.

Date(s) limite(s) de dépôt :

  • au 15 avril pour qu’ils puissent être étudiés et présentés au 2e comité de lecture de l’année (juin ou début juillet) ;
  • au 30 juin pour qu’ils puissent être étudiés et présentés au 3e comité de lecture de l’année (septembre).

Toutes les infos ici : https://www.bourgognefranchecomte.fr/node/320

02/2024
Document synthèse du Forum Entreprendre dans la Culture 2023
05/02/2024
Projet Starter - Spectacles et Tournées d'ARTistes Eco-Responsables

STARTER est un projet international réunissant depuis janvier 2020, 23 structures culturelles, syndicats, réseaux, fédérations, associations ou collectifs informels, autour des mêmes objectifs : inciter les artistes, tourneur·euses, technicien·nes et programmateur·rices à une démarche plus responsable, réduire l’impact des tournées, éviter la surconsommation et les déchets induits dans les riders (documents d’accueil), promouvoir une alimentation locale et durable pour les caterings (restauration des équipes et artistes) et inciter à la sobriété énergétique dans les fiches techniques.

Ce site recense des exemples de bonnes pratiques pouvant être mises en place et réunit de nombreuses ressources pour passer à l’action  : https://projetstarter.org/

12/01/2024
Étude ARVIVA - Transition écologique. Transition économique.

Développer la coopération comme levier de transformation dans le secteur culturel, et au-delà" : c'est le nom de cette étude rédigée par Sarah Helly et Sandro De Gasparo, produite par ARVIVA et l'IE-EFC avec le soutien de Fondation Crédit Coopératif.

Si la coopération semble aujourd'hui une voie évidente pour réduire les impacts environnementaux du secteur, comment dépasser les freins économiques à sa mise en oeuvre ? C'est l'une des questions auxquelles ce rapport propose une réponse.

Merci aux structures engagées dans cette recherche-action - dont la suite est déjà en préparation : Slowfest, LA COURSIVE , Festival d'Aix-en-Provence et ArtStocK !

 

Lire l'étude ARVIVA

09/01/2024
Créer son activité d'artiste-auteur

L’artiste auteur est un professionnel appartenant à l’une des branches professionnelles suivantes : 

- Branche des écrivains : auteur d’écrits littéraires ou scientifiques, d’œuvres dramatiques, de traductions, d’adaptations et d’illustrations, de logiciels originaux ;
- Branche des auteurs et compositeurs de musique : auteur de composition musicale, d’œuvres chorégraphiques et pantomimes ;
- Branche des arts graphiques et plastiques : auteur d’œuvres originales, graphiques ou plastiques (tableaux, collages, peintures, dessins, gravures, etc. ), de scénographies de spectacles vivants, d’expositions ou d’espaces, d’œuvres du design ;
- Branche du cinéma et de l’audiovisuel : auteur d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles, de traductions, de sous-titres ou d’audiodescriptions ;
- Branche de la photographie : auteur d’œuvres photographiques ou d’œuvres réalisées avec des techniques analogues à la photographie. 
Article 1er du décret n°2020-1095 du 28 août 2020

Le revenu est constitué notamment de la vente d'œuvres, de l’exercice ou de la cession de droits d'auteurs, ou encore de bourses de recherche, de création, de production etc. (article R382-1-1 du code de la sécurité sociale). Ces revenus sont assujettis aux cotisations sociales.

L’artiste-auteur cotise auprès de l’URSSAF Limousin et non plus auprès de la Maison des Artistes (pour les artistes-auteurs d’œuvres d’arts graphiques et plastiques) ou de l’AGESSA (pour les artistes-auteurs dans les autres branches notamment les traducteurs, illustrateurs, auteurs compositeurs, photographes). 
La déclaration des revenus s’effectue sur l’espace dédié : www.artistes-auteurs.urssaf.fr
La MDA et l’AGESSA continuent toutefois d’assurer des missions telles que le contrôle du champ d’éligibilité au statut d’artiste-auteur, l’affiliation au régime social des artistes-auteurs ou encore le recensement permanent des artistes-auteurs.
Pour plus d’information, cliquez ici.

Sont exclus du champ :
- les artistes du spectacle (acteurs, chanteurs, musiciens, etc.) salariés de producteurs ou d'organisateurs de spectacles et relevant donc du régime d'indemnisation du chômage des intermittents du spectacle et de l'audiovisuel,
- les artisans d'art et, d'une manière générale, toutes les personnes exerçant une activité exclue du champ du régime des artistes-auteurs (prestation de services, conseil, dessin technique, etc.) relevant du régime social des indépendants.

Seuls les artistes-auteurs personnes physiques sont traités dans le cadre de cette fiche.

Site de la BPI avec toutes les informations

03/01/2024
Appel à projet Alternatives Vertes 2

Dans la continuité du premier appel à projets (AAP) lancé en 2021, ce dispositif, opéré par la Banque des Territoires (groupe Caisse des Dépôts), vise à favoriser l’émergence d’« alternatives vertes » innovantes, réplicables et structurantes au regard de leur potentiel de transformation écologique des pratiques culturelles, dans tous les segments de la chaîne de valeur des entreprises concernées (création, production, diffusion, fin de vie).

En complément, cet appel à projets cherchera également à généraliser l’évaluation de l’impact environnemental des activités culturelles (carbone, circuit court, réduction des déchets, impact sur la biodiversité, cycle de vie du numérique culturel, etc.) par le financement d’outils de mesure d’empreinte environnementale pour les secteurs culturels visés. Enfin, l’appel à projets pourra désormais financer des outils de formation continue, étant entendu que le déploiement de solutions vertes passe par la montée en compétences des professionnels en activité.

L’ensemble de la filière des industries culturelles et créatives est éligible, à savoir l’audiovisuel, le cinéma, le spectacle vivant dans toutes ses disciplines, la musique dans toutes ses composantes, les musées et le patrimoine, les arts visuels, le design, l’architecture, les métiers d’art, le jeu vidéo, le livre, et la presse, ainsi que les secteurs connexes de la communication et de la mode pour le volet créatif de leur activité.

« Alternatives vertes 2 » sera ouvert jusqu’en décembre 2024 et sera déployé en trois vagues :

  • Clôture de la vague 1 : 29 septembre 2023 à 23h59
  • Clôture de la vague 2 : 29 mars 2024 à 23h59
  • Clôture de la vague 3 : 31 décembre 2024 à 23h59

Dans l’objectif de bénéficier d’une visibilité rapide sur le bilan carbone de la filière, les projets portant sur les outils de mesure d’empreinte environnementale doivent en priorité être présentés lors de la vague 1.

Dépôt des candidatures et accès à la FAQ sur la plateforme mise en place par l’opérateur Banque des Territoires (groupe Caisse des dépôts) : https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/aap-france-2030-soutenir-les-alternatives-vertes